top of page

Nathalie Morazin  -  Williame

 

musicienne- compositeure

home.jpg

Nathalie Morazin est née d'un père plombier électricien et d'une mère aide-soignante.

Petite, elle veut être archéologue, danseuse, Indiana Jones et chanteuse de rock mais c'est finalement le piano qui retient toute son attention et devient le canal avec lequel elle exprime farouchement sa singularité.

Chemin faisant,elle développe une grande capacité à lire des partitions et à interpréter toute sorte de répertoire en se formant comme pianiste chef de chant et chanteuse lyrique notamment à l'opera course de la Guildhall school of music et la Maitrise de Notre-Dame-de-Paris.

Tout en abordant avec autant d'aisance la musique ancienne, le lied allemand, l'opéra ou la musique contemporaine, elle conserve un goût insatiable pour toute sorte de musique, du rock indé à la musique traditionnelle sarde, en passant par l'électro ou la chanson française.

Arès avoir chanté au sein de divers ensembles vocaux de renommée internationale (Les Cris de Paris, Aèdes...), elle crée d'étroits liens avec le Théâtre et le Cabaret en incarnant le rôle de Fanchette dans le Figaro Divorce de Chistophe Rauck( Théâtre du Nord 2016), le fossoyeur dans le Hamlet de Luca Giacomoni (festival d'Automne 2021) et en étant Williame chez Madame Arthur (2022).

Son premier projet solo, Piano trans est une succession de pièces pianistiques et vocales dont le flux, inélucatble, porté par l'engagement de son interprète, nous traverse comme une vague submergeante.

bottom of page